Le fonctionnement de cet outil est basé sur la détection de la couleur de fond de la cellule. Les cellules d’encodage dans le PHPP étant caractérisées par une couleur jaune pâle, celle-ci seront détectées, analysées et, en cas de présence d’une donnée, leur contenu sera transféré vers le PHPP vierge.Le fichier Excel renseigné dans le cadre « Lecture » (1) est le PHPP source (duquel seront copiées les données) sélectionné dans la feuille « Données ».

Les fichiers Excel listés dans le cadre « Ecriture » (2) sont les fichiers excel disponibles pour le transfert. Si le PHPP vierge à utiliser comme document cible (dans lequel seront copiées les données) ne figure pas dans la liste, c’est que celui-ci n’est pas ouvert ou ne figure pas dans la même instance Excel. Pour pallier à cette erreur, l’utilisateur devra ouvrir le fichier et/ou veiller à son ouverture dans la même instance que les “ConnecTools”. Ensuite, il se rendra dans la feuille “Données” et cliquera à nouveau sur le bouton “Lister“. De retour dans l’outil « TransfertPHPP » le fichier cible devrait à présent être disponible dans le cadre “Ecriture“ (2).

L’utilisation des codes couleur (3) permet de tenir compte de modifications/corrections dans le PHPP signalées par un code couleur différent de celui d’origine. L’utilisateur veillera alors à attribuer aux cellules le code couleur utilisé et, éventuellement, à attribuer le même code couleur aux autres cellules. Cette astuce permettra à la macro de s’exécuter plus rapidement.

Pour que les codes couleur soient considérés dans l’exécution de la macro, l’utilisateur veillera à cocher la case juxtaposée au cadre (4).

La sélection des feuilles à analyser/transférer s’effectuera via les cases à cocher situées en vis-à-vis de chaque nom de feuille (5). Le bouton « v/x » (6) permet de tout (dé)sélectionner en une seule opération.

Les colonnes et lignes renseignées après chaque nom de feuille définissent une zone d’analyse utilisée par la macro. Celle-ci parcourra l’intégralité de la sélection, de la cellule A1 à la cellule définie dans les colonnes (7) et (8). L’utilisateur peut, au besoin, modifier ces informations. Un retour à l’origine est possible via le bouton « Reset » (9).

transfertPHPP

Attention : toute modification effectuée par l’utilisateur peut entraîner un mal fonctionnement de l’outil. Il est recommandé d’agir avec précaution.

L’exécution de l’outil s’effectue en cliquant sur « Transférer ». En fonction du nombre de feuilles sélectionnées, du niveau d’encodage du PHPP et des performances de l’ordinateur, l’exécution de la macro peut prendre un certain temps (~3 min.)

En cas d’erreur durant le transfert, une fenêtre de dialogue informant l’utilisateur sur la nature du problème s’affichera.

Le cadre “Résultats” indique les résultats du PHPP avant et après transfert, permettant de vérifier si une erreur a eu lieu.