RecuperationDouche

RecuperationDouche

Une technique qui fait de plus en plus parler d’elle : la récupération de chaleur sur l’eau de douche. Dans le PHPP, le calcul de l’efficacité de ce type d’appareil se traduit par une réduction de la consommation d’eau. Le descriptif ci-dessous indique comment encoder l’outil.Première indication, relativement simple, le nombre de baignoire(s) et/ou de douche(s) présente(nt) dans l’unité étudiée. (1)

RecuperationEauDouche_1

Le récupérateur de chaleur se situant sur les douches, pour chacune d’entre elle il sera nécessaire de décrire le système. Un maximum de trois douches peut être encodé. Les trois listes déroulante situées sous l’intitulé de chaque douche (2) permet de définir si :

  • La douche est raccordée sur une boucle de circulation
  • La douche dispose d’un échangeur de chaleur
  • Le type de raccord utilisé pour l’échangeur de chaleur (selon le schéma disponible en partie basse de l’outil)

Les cellules suivantes (3), nécessitant un codage, permettent respectivement de préciser le rendement de l’échangeur, la longueur réelle de conduite entre l’échangeur et l’unité de production de chaleur (si l’échangeur est raccordé sur cette dernière) et la longueur de conduite (réelle ou approchée) d’ECS pour la douche.

NOTE : Des données supplémentaires peuvent être demandées si la douche est connectée sur une boucle de circulation.

Une nouvelle consommation d’ECS par personne et par jour est alors calculée (4) et peut être exportée vers le PHPP (Feuille “ECS+Distribution) grâce au bouton “Exporter”.