L’ombrage asymétrique se révélait être une particularité du PHPP que peu d’encodeur appréciait. Nous parlons bien entendu au passé, car depuis l’arrivée de l’outil “Ombrage“, la chose deviendra aussi aisée que d’encoder une paroi.

En lieu et place d’une procédure manuelle compliquée et rébarbative, l’ergonomie de l’outil “Ombrage” offre un gain de temps considérable dans l’encodage d’ombrage asymétrique.

Lumière sur le fonctionnement de ce dernier né!D’apparence simple, l’outil présente une liste déroulante (1) permettant à l’utilisateur de choisir la fenêtre sur laquelle l’ombrage asymétrique sera appliqué. Une fois ce choix effectué, une deuxième liste déroulante (2) permet de choisir automatiquement le facteur “f” sur base de la configuration de la fenêtre. L’utilisateur a seulement à sélectionner le cas répondant à la fenêtre étudiée.

Exemple : sur l’exemple, la fenêtre étudiée est située au sud. En imaginant que l’ombrage asymétrique est généré par un prolongement de l’ébrasement gauche de cette ouverture, c’est bien le cas 2, ici sélectionné, qui correspond à la situation. Sur base de ce choix et de l’orientation de la fenêtre (déduite de l’import des données depuis le PHPP), le facteur “f” est automatiquement sélectionné et affiché dans la cellule prévue à cet effet (3).

Une fois ces premiers choix opérés, l’utilisateur peut alors encoder les données relatives à l’objet créant l’ombrage asymétrique, à savoir :

  • la profondeur de l’ébrasement créant l’ombrage asymétrique (4);
  • la distance entre le bord du vitrage et l’ébrasement créant l’ombrage asymétrique (5).

Ces dernières données renseignées, l’utilisateur peut alors cliquer sur le bouton “Calculer” (6) afin de lancer l’automatisation de la méthode de calcul. La fenêtre fictive est alors automatiquement créée, le facteur d’ombrage supplémentaire est récupéré et stocké dans la cellule “Facteur r’ “.

Ombrage

Que dois-je faire en cas de double ombrage asymétrique ?

En cas de double ombrage asymétrique, après avoir cliqué sur le bouton “Calculer(6), il sera nécessaire de stocker la première valeur du “Facteur r’ ” calculée. Pour ce faire, l’utilisateur devra cliquer sur la flèche (7) en regard de la cellule “Valeur 1“. La valeur calculée est alors stockée à ce niveau.

L’utilisateur peut alors réaliser le deuxième calcul en reprenant la méthode depuis le début (modification du cas et de l’encodage des données relatives à l’ébrasement). Après avoir à nouveau cliqué sur le bouton “Calculer(6) pour générer la seconde valeur du “Facteur r’ “, il sera nécessaire de cliquer sur la deuxième flèche (7) en regard de la cellule “Valeur 2“.

A ce moment, une valeur résultante est calculée dans la cellule “Valeur résultante“.

Pour terminer, l’utilisateur peut presser le bouton “Exporter(8). Une boite de dialogue s’affichera ;

Ombrage_2

 

Pour exporter le résultat unique, cliquez sur “Oui“.

Pour exporter la valeur résultante calculée d’après les deux valeurs 1 et 2, cliquez sur “Non“.

Pour quitter la boite de dialogue et rester dans l’outil sans effectuer d’export, cliquez sur “Annuler“.